Les Confessions d'un Prof Maudit

22.2.07

à la manière de... devinez qui!

Il y a maintenant tellement longtemps que je vis à Montréal que ma vie est devenue une habitude. 13 ans de métro-boulot-dodo. À mes débuts, j’ai fouiné, j’ai essayé, j’ai découvert… Des rues, des bars, des restaurants, des boutiques. Et puis, dans le lot, j’ai trouvé mon bonheur, je suis devenu un habitué, une redondance, un parasite, un vieux de la vieille. Dans cette rassurante routine, j’en ai oublié la diversité et l’étendue de Montréal. Alors, par un beau samedi venteux et, disons-le, frette, j’ai décidé de partir à la rencontre d’un coin de Montréal qui m’était inconnu. Un coin à la renommée douteuse, pas toujours transparente, dont j’avais entendu parler maintes et maintes fois. J’ai nommé : la Plaza Saint-Hubert.
J’ai donc marché un bon gros trois minutes pour me retrouver à l’angle des rues Bélanger et Saint-Hubert. Comme tout bon centre commercial, puisque c’en est un malgré les apparences, on y trouve un McDo, un Jean Coutu, une quincaillerie X et une animalerie Y. De prime abord, ça ne paie pas de mine. Si la toiture en verre qui protège les piétons est bien pratique, elle ne donne pas de chic à l’endroit. En plus, le gris de la journée et la neige crottée n’aident pas.

La Plaza Saint-Hubert a été créée à la fin des années 50, tactique des marchands de la rue pour combattre les gros compétiteurs déjà féroces. Une de mes tantes fort portée sur le magasinage m’a déjà parlé des fastes années de la Plêza. À cette époque, c’est un lieu économique et culturel très couru du tout Montréal francophone. Claude Blanchard y fait rire, Michelle Richard et Fernand Gignac y chantent. On entend constamment parler de la Plaza à CFTM-10; l’émission Dix sur dix, animée par Réal Giguère, propose des prix venant des plus belles boutiques de cette rue.

Tout ça a fait un temps. En 1984, dans un but évident de se revamper aux yeux d’une clientèle qui s’essouffle, les marchands de la Plêza font installer la très laide marquise encore présente aujourd’hui. Grâce à cet ajout, on peut maintenant méguésiner à l’extérieur tout en étant à l’abri des intempéries. C’est presque santé! Ce n’est cependant pas suffisant pour remettre les boutiques au goût du jour et le déclin se poursuit pendant une bonne dizaine d’année.

Ainsi, la Plaza ne devient reconnue que pour…

les robes de mariées,

la maroquinerie,

les godasses,

les guenilles,

les robes de mariées,

les guenilles,

les robes de bal

les godasses,

les robes de bal,

les godasses,

et les godasses.

Dans les dix dernières années toutefois, on a vu s’épanouir un nouveau genre de commerces. Un peu plus recherché, raffiné, spécialisé. La Plêza renaîtrait-elle de ses cendres? Les geeks ont ainsi trouvé pignon sur rue; quelques boutiques vous vendent le dernier film de zombies série E, la figurine de Obiwan Kenobi que vous avez cherchée partout ou le prochain scénario de D&D que vous présenterez à vos amis elfes et nains. La queue de cochon, charcuterie artisanale qui seyait auparavant à la rue Laurier, s’est installée sur la rue Saint-Hubert. Les pâtés et saucisses sont divins, les plats à emporter tout autant. La Librairie Raffin, récemment rénovée, offre un choix de bouquins variés avec un service hors pair et n’appartient pas à un monstre de la vente comme Renaud et feu Bray (ou est-ce Feu Renaud et Bray?) N’empêche que, pour faire chier, Renaud-Bray a ouvert une succursale juste en face il y a quelques années. La clientèle semble être restée fidèle à la librairie de quartier, une des caissières m’expliquant qu’il n’y avait pas vraiment eu une baisse d'achalandage. De jeunes et nouveaux designers québécois y trouvent aussi leur compte, comme Crazy Lily. Ce sont majoritairement des guenilles pour femmes, alors je ne peux pas souligner la beauté de la chose avec des commentaires particulièrement emballants. Aussi, deux boutiques d’artisanat à saveur exotique, découvertes en fouillant comme il faut. Finalement, et comme partout ailleurs, les magasins à 1$ (ou le prix de la majorité des items dépasse souvent la piastre) se sont enracinés.

Reste que la Plaza est la Plaza : c’est encore, et avant tout, le royaume de la robe de mariée. D’ailleurs, une vieille dame assise devant le Jean Coutu et qui me voyait m’énerver avec mon appareil photo, s’enquit de mes frasques et me raconta comment elle avait acheté sa robe à la Maison Hélène et «serré la main à Monsieur Green!» À la Maison Hélène, on trouvait de tout… à prix imbattable! Je vous suggère fortement France B. Pronuptia. Juste pour le nom qui fait un peu douche vaginale. Et, dans un tout autre ordre d’idée et si vous voulez vivre la Plêza à fond, trouvez la boutique Le Patrimoine. Le look et les mannequins sont antiques; on se croirait de retour aux années 60!

Enfin, cette journée n’aurait pu être complète sans ze expérience ultime! Car la rue Saint-Hubert, c’est aussi le berceau d’une des plus grandes entreprises québécoises de restauration. On y trouve donc la première Rôtisserie Saint-Hubert, désormais un comptoir de livraison avec une toute petite salle à manger de style cafétéria. Même si l’ambiance laisse à désirer, c’est du St-Hub! Pis du St-Hub, qu’on soit type sauce ou poulet, c’est toujours réconfortant! Je me suis donc tapé un choix du chef avec une chou traditionnelle. Quelle belle façon de terminer mon expédition sur la Plaza! «Saint-Hubert, tu me donnes le goût!»

Je conclurai par ce jingle de la pub pour la Plêza, fin des années 80 : «La Plaza Saint-Hubert, une rue à découvrir!» Et pour vous, c'est quoi la Plaza?

P.S. : Bon, oui, je l’ai dit, je suis pas très tag-machin-chaîne-de-emails-qui-font-chier-bordel, mais chaque fois que je la lis, je me dis que j’aimerais bien faire découvrir une ville par l’entremise d’un blogue comme elle le fait si savoureusement.

P.P.S. : Après m’être gelé le cul pendant trois heures et préparé à m’atteler à la rédaction, je me suis rendu compte que celle-là m’avait damé le pion. Ça m’avait un peu refroidi, d’où le délai. ‘Scusez-le.

22 Comments:

  • Dring dring dring que désirez-vous?
    Pout pout pout St-Hubert Barbecue!

    Votre texte est savoureux comme toujours, mais, s'cusez j'en suis encore à France B Pronuptia qui a un nom de douche vaginale, whou ha ha ha!!!

    By Anonymous natcho, at 22.2.07  

  • Très beau texte.. je sais pas si le à la manière de.. est réussit par contre je n'ai pas commencé a lire son blog encore.. ce que je vais faire de ce pas.
    pour ta description de la Plaza.. génial ! et tu as raison sur pas mal tous les points.
    Mais moi, je ne recommandes pas France B Pronuptia ( j'avoue que ca sonne de meme hahahhaha ) en tout cas pas celui du Carrefour Laval.. pcq le service est plus qu'à chier ! vraiment... pourri !
    mais celui de la plaza p-e pas..
    euhh je m'éloigne du sujet..

    By Blogger Chouette, at 22.2.07  

  • La rue St-Hubert. Quelle belle idée! Et tout y est: les mots en italique, l'autodérision, les photos, les infos, et la conclusion autour d'un mets typique!

    J'ai vraiment appris un tas de trucs, ça a dû être long faire la recherche pour ton billet.

    Cheers, prof maudit!

    By Blogger Caroline à Londres, at 23.2.07  

  • hi hi hi Que de souvenirs ! Je me souviens très bien de cette publicité qu'on entendait à CFTM-10 (câble 7 qu'ils répétaient sans cesse). « Une rue à dé-cou-vrir ! »

    Je n'y suis pas allé depuis des années (faut dire que je suis installé en France) mais je me demande pourquoi ils ne font pas de cet bout de rue un lieu de rencontre avec des pubs et de bons restos. Le meilleur moyen de faire revivre un quartier. :-)

    By Anonymous Bruno, at 23.2.07  

  • ne connaissant rien de mtl ( sauf les grosses attractions) sa me donne le gout d'aller voir sa et d'Aller rire des magasins ( surtout avec le nom de la douche vaginale!)

    Moi j'ai adoré meme si quelqu'un t'as devancé! :) Chu contente que tu l'aille faire

    By Anonymous liz, at 23.2.07  

  • Prof maudit...tu as ignoré une INSTITUTION de la rue St-Hubert!!!

    Que dire de IL BOLERO, la mecque-plus-ultra de la communauté fétichiste-gaie-pratiques sexuelles olé-olé??? Ça aurait sûrement rendu ton périple sur la plaza plus...piquant! En tout cas, dans le domaine des douches vaginales, t'en aurais eu pour ton argent!!!

    Robes de mariées....pff....t'as pas visité la Plaza si t'es pas entré chez IL BOLERO!!!!

    By Blogger Bridges, at 23.2.07  

  • Bravo Prof Maudit, j'ai vraiment apprécié cette lecture à la manière de Caroline. C'est d'ailleur de son blog que je me suis retrouvé sur le vôtre.

    Il y a un bail que je n'y ai pas mis les pieds. Ce sera mon prochain coin à redécouvrir.

    By Blogger Marchello, at 23.2.07  

  • Prof Maudit,

    Je l'aime, moi, la structure métallique qui laisse passer la lumière et protège de la pluie et qui réunit architecturalement avec succès (pour moi) des architectures pauvres (dans tous les sens) complètement délabrées.

    Par contre, c'est l'un des lieux les plus pathétiques du Montréal « canadien français » (je suis nationaliste, là). Un lieu de pauvres, économiquement, académiquement, etc. Un lieu de vieux moules idéologiques. Quelle tristesse.

    Pas loin, les maisons de chambres. La toute, toute petite vie.

    J'y suis allée il y a deux ou trois semaines parce que quelqu'une m'avait dit que cela avait changé. C'est angoissant, tout ce mauvais gout, ces idéologies rouillées à l'os, tenues par les fils et froufrous de tissus de toutes sortes de couleurs étranges, de mode « populaire » des années 50, cette grande pauvreté, encore une fois, dans des vitrines reliées entre elles par de multiples variations des magasins à 1 $ ou plus et du sexe partout, partout. Un peu plus au Sud (près de Bellechasse), la magnifique quincaillerie pour riches, Lambert, la librairie Raffin, qui tient magnifiquement la route, la pas mal complète animalerie au look tristounet, et une ou deux boutiques plus « sélects », avec la marchandise en liquidation.


    Depuis tant d'années, la rue Saint-Hubert est en liquidation, en spécial, en solde, à rabais, y compris les poupounes à franges qui vous invitent via une affiche, à monter au deuxième, à côté d'un miteux commerce et où passe(rai)ent vos enfants...

    À la pêche aux moules, moules, moules, je ne veux plus aller maman...

    By Blogger Zed Blog, at 23.2.07  

  • Cher PM,

    Renaud Bray aurait fait ça pour faire chier Raffin. Mets-en! De la petite gué-guerre de libraires...

    Raffin a repris le bail de la place Versailles à Renaud Bray qui s'est tout simplement revengé en ouvrant un librairie de soldes en face du Raffin Saint-Hubert. Une librairie de soldes, parce que Saint-Hubert, c'est la rue des perpétuelles ventes de fin de saison, de Noël, de fermeture, de pré-fermeture...

    En passant, lors de votre prochaine visite sur la rue St-H, cher PM: je vous recommande Chez Oscar, question de vous sucrer la dent un peu.

    By Blogger Le professeur masqué, at 23.2.07  

  • Merdeque j,ai ri!
    De loin le meilleur bilelt que j'ai lu depuis un bout!
    MERCI!

    By Blogger L-P, at 23.2.07  

  • Prof Maudit,

    Je t'adore!
    Crime que tu me fais rire!

    By Blogger souimi, at 23.2.07  

  • Eh ben, moi qui me cherchais une destination exotique pour la semaine de relâche, me voilà servie! Et dans mes moyens en plus...Merci!

    By Blogger bibco, at 24.2.07  

  • Un «A» pour l'hommage à notre londonienne préférée et un «A+» pour la visite guidée de ce quartier mythique de la métropole. Ça change du Plateau! ;-)

    By Anonymous Epicure, at 24.2.07  

  • est ce que la boutique Boléro existe encore sur St-Hubert, disons q'elle contrastait beaucoup avec les autres boutique ...... et j'avoue que le comptoir St-Hub est un classique au même titre que peut être le Montréal pool room

    By Blogger l'Homme Au Kilt, at 25.2.07  

  • Au moins 2 fois par année, je passe un après-midi sur la plêza pour faire le plein de pyjamas pas chers aux enfants.
    J' aime bien!..mais faut avoir le temps!
    Bonne soirée!

    By Anonymous gengen, at 25.2.07  

  • Cher Prof Maudit, viens faire un tour sur mon espace stp, si tu as 2 minutes. Je demande ton avis dans mon dernier billet! Ca serait très apprécié!

    Myshaele
    www.myshaele.blogspot.com

    By Blogger Myshaele, at 27.2.07  

  • C'est curieux, ce "La Plazza St-Hubert,une rue à découvrir",
    ça me fait penser à un coin semblable où j'ai dîné en été, après avoir visité un Musée des Civilisations environné de "Yours to discover", je me souviens!:) Vaguedemain***

    By Anonymous Anonyme, at 12.3.07  

  • Ha, pardon Prof Maudit, avoir su que je te dâmnerais le pion jusqu'à te refroidir c'est toi que j'aurais immité. Hahaha !

    ; ) Allez, sans rancune mon beau X X X

    By Blogger Annie-Claudine, at 12.3.07  

  • @ tous - Oui, oui. le Il Bolero existe toujours. Et j'aurais pu parler de quelques autres classiques, comme L.L. Lozeau par exemple. Sauf que je commençais à trouver mon billet un peu, pas mal long...

    @ annie-claudine - Bah, pas grave. Je l'ai fait en bout de ligne, c'était le but de l'exercice! M'imiter... Je ne sais pas si j'ai un style aussi clair que certains, m'enfin... P't'être bien! :)

    By Blogger le Prof Maudit, at 14.3.07  

  • Découvert sur le tard, mais avec ô combien de plaisir. Ça m'a rappelé une époque révolue, celle où j'habitais avec mon amoureux dans un beaucoup trop petit 3 1/2 à deux minutes de la plèza. L'événement qu'il ne faut pas manquer sous aucun prétexte c'est la vente trottoir de la plaza. Dépaysement garanti, rire assuré et choc nerveux certain. C'est quelque chose.

    By Anonymous Nathalie, at 17.3.07  

  • Hum hum... Pour une première visite chez-vous, Prof Maudit, ce que j'ai ri ! Par contre, je m'en confesse, je m'attendais, mauvaises expériences ailleurs obligent, à une quelconque vacherie sur les deux magasins de toutounes qui se voisinent quasiment sur Saint-Hubert (Addition-Elle et Pennington's). Mais... non ! Serait-ce que vous ne les auriez pas remarqué (pourtant, sont durs à manquer...)? Ou bien alors serait-ce que vous n'embarquez pas dans ce maudit mood de méchanceté systématique envers les toutounes ? Quoiqu'il en soit, je continue mon exploration de votre blogue, et vous souhaite une bonne journée ! :o)

    By Blogger Caroline.G, at 19.3.07  

  • C'est feu Bray :) Monsieur Renaud est toujours bien vivant.

    By Anonymous Anonyme, at 5.4.08  

Publier un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home