Les Confessions d'un Prof Maudit

18.10.06

Quand ça fait prout ent’ les deux oreilles

Vous savez quand on vous explique quelque chose et que vous ne comprenez rien? C’est souvent accompagné d’un regard qui ne trompe pas et qui exprime assez bien le «De kossé?» envahissant. Quand j’ai un élève dans cette situation, je dis : «Bon, toi, ça vient de t’faire prout dans ‘tête!» C’est du vent qui passe et en plus, il sent pas bon. Vite, remédier à ce vide nauséabond.

J’ai un élève assez champion dans cette catégorie. Pour les circonstances, je l’appellerai Ti-Pet. En fait, je l’appelle Ti-Pet tous les jours, mais ça n’a rien à voir avec ses capacités de compréhension (à priori). C’est surtout qu’il est minuscule et qu’il n’a pas la maturité scolaire pour être en 6e année; il fait des combats de vaisseaux spatiaux avec ses crayons, il est désorganisé comme pas possible, fait rarement ses devoirs et tout dans son comportement est à l’extrême opposé de ce qu’on serait en droit de s’attendre d’un pré-ado en puissance. Faute à la maman papoute? Maybe.

Toujours est-il qu’aujourd’hui, on faisait des maths…

Prof Maudit : De combien de carrés d’un cm² puis-je recouvrir cette forme?
La majorité : 16!
P.M. : Oui. Donc quelle est l’aire de ce quadrilatère?
Hyper Bol : Ben là! 16 cm².
P.M. : Exact. Maintenant, si je prends mon carré d’un cm² et que je le sépare ainsi…
(
Je fais une flèche et reproduis deux triangles isocèles se faisant face, formant ainsi un presque carré… pour bien souligner la distinction.)
P.M. : Quelle est la valeur en cm² de chacun de ces triangles?
In-need-of-attention (
shakant sa main comme un malade) : ½ cm²!
P.M. : Oui, ou…?
Quelques-uns : 0,5 cm².
P.M. : Super! Donc, si on regarde cette figure…
(Et je me lance dans l’élaboration d’une forme complexe au tableau, impliquant un certains nombres de ces triangles répartis.)
Ti-Pet : Ch’comprends pas.
P.M. :
Prout dans ta tête? (sourire) Qu’est-ce que tu comprends pas exactement?
Ti-Pet : L’affaire des triangles.
P.M. : Bon
(retour aux triangles). Tu vois bien que j’ai séparé mon carré en deux.
Ti-Pet : Oui.
P.M. : Deux parties égales.
(hochement de tête approbatif) Chaque partie vaut ½ cm² ou 0,5. Si j’additionne mes demis ensemble, j’obtiens combien de carrés?
Ti-Pet : Deux.
P.M. : Ok. On va oublier le côté numérique. Prends juste les deux triangles et colle-les ensemble. Combien de carrés ça te donne?
Ti-Pet : Ben… deux.
(À ce moment, les autres élèves commencent à se lancer des regards. Je dois faire vite pour qu’il clique au plus criss et que mes pré-ados n’en profitent pas pour lui manger la laine sur le dos. Pour être certain, je lance des regards empreints de vitriol à certains en guise de sérieux avertissements.)
P.M. : Ti-Pet, je prends cette feuille de papier et (crshhh!) je la déchire en deux. J’ai combien de moitiés de feuille?
Ti-Pet : Deux.
P.M. : Si je les recolle ensemble, ça me donne combien de feuilles?
Ti-Pet : Deux.
(Pendant un instant, je me demande s’il me niaise. Mais le prout est encore présent dans ses yeux. Il essaie. Il force tellement qu’il va finir par me faire un prout venu d’ailleurs. C'est alors le moment de l’exemple extrême yet rigolo. Tactique : ridiculiser le thème pour alléger la difficulté et calmer les autres.)
P.M. : Disons que je me coupe la main.
(rires)
Ti-Pet : Ça pisse le sang!
P.M. : Mets-en,
facque faut recoudre, et vite! Elle est coupé en deux, en son centre, pour faire deux parties égales, deux moitiés… combien de moitiés?
Ti-Pet : Deux.
P.M. : Yes! Je suis pas chirurgien. Alors je prends ma machine à coudre pour remettre le tout en état.
(rires, dans certains cas proches du débile profond) Je prends mes deux moitiés et je les couds ensemble. Et mes deux moitiés de main font maintenant…
Ti-Pet : Deux mains.
(Les rires stoppent net. Comme le pédagogue refuse de s’avouer vaincu, mais que le démon prend possession de mon esprit, je deviens plus abrasif, signe que t’es-mieux-de-l’avoir-cette-fois-où-je-te-wedge-en-public.)
P.M. : Ti-Pet, je te scie en deux. J’ai deux moitiés de toi. Si je remets les moitiés ensemble, combien j’ai de Ti-Pet?
Ti-Pet : Franchement, juste un!
P.M. : BOOOOOON!
(Je passe outre le toupet qu’il a eu de me dire «franchement».) Alors si je prends les deux triangles qui sont deux moitiés d’un carré, ça donne combien de carrés?
Ti-Pet : Deux.

Je lui ai sacré une période de récupération dans les dents pour lundi prochain et je les ai tous mis en lecture 15 minutes pour changer le mal de place.

En m’assoyant à ma place, j’en ai lâché un gros qui sentait pas la rose. Heureusement que personne n’a passé de commentaires. J’aurais mis la faute sur Ti-Pet.

28 Comments:

  • aarrrggghhhh.....Au secours!!! J'espère que vous êtes rapidement sorti du boulot, le soir, pour trouver un peu de réconfort dans le tchaï latte glacé de chez Starbucks!!!!!

    C'est à se décourager quelquefois de la nature qui a fabriqué ces cerveau!

    Cependant,dites-vous que si vous réussissez à imprimer quelque chose dans sa tête, ça sera une de vos plus grande victoire!

    By Anonymous Anonyme, at 19.10.06  

  • Moi je trouve ça merveilleux. Parce que le ti-pet un jour il va comprendre et il va rire tout seul et deviendra humoriste et imitera son professeur de l'époque.

    Merci

    Nicholas

    By Anonymous Anonyme, at 19.10.06  

  • n'empêche qu'il t'as bien eu sur les deux mains hahaha

    By Anonymous Jhon, at 19.10.06  

  • Désespérant et hilarant!!


    Je comprends pourquoi je ne suis pas devenue prof.

    By Blogger Doparano, at 19.10.06  

  • hier justement j'ai demandé à mes élèves :
    -Dans la classe de Mme Marguerite, il y a 11 filles et 13 garçons. Quel est l'âge de Mme Marguerite?
    Une seule élève m'a dit que c'était impossible.
    Les autres m'ont dit :
    -24 ans!
    Alors j'ai dit :
    - dans la classe de madame unautreprof, il y a 8 filles et 7 garçons. Quelle est l'âge de Mme unautreprof?
    Ils ont dit :
    -27 ans.
    Je m'attendais à ce que les élèves fassent le lien. NON. J'ai relu le problème de Mme MArguerite. Toujours rien. Là je me suis mis à divaguer, j'ai dit,
    -J'ai 15 élèves donc j'ai quinze ans. Demain si ya deux élèves d'absents, j'aurai 13 ans. Mais le problème c'est qu'à 15 ou 13 ans on est trop jeunes pour enseigner. On va devoir vous changer de prof...

    et bla et bla...

    Presque tous ont fini par comprendre.. sauf 2 qui,
    je pense, ont fait semblant de comprendre...

    Mais bon, ça a permis un moment de complicité avec la seule qui avait compris dès le départ.

    By Blogger uneautreprofquiblogue, at 19.10.06  

  • Oui, mais là, Mme Marguerite c'est t'y elle que prof maudit a couper en deux, si oui, elle a pu 24 ans. Faut enlever 2 pcq elle a deux moitiés de main. Ça fait 22. C'est clair me semble....

    Prout, prout, prout.

    By Anonymous Anonyme, at 19.10.06  

  • Oh la la... Ça me rappelle les heures de bonheur que j'ai eu à expliquer des problèmes de maths à mon p'tit frère... Que voulez-vous, j'étais celle qui avait le plus de patience... ;o)

    By Anonymous chocolyane, at 19.10.06  

  • Hahaha!!! Merci! je compte sur les doigts d'une main coupée en deux le nombre de fois que je ris à voix haute dans une semaine. Euh... 5 ou 10?

    By Anonymous Anonyme, at 19.10.06  

  • J'adore ce blogue, fou rire garantit (aujourd'hui j'étais pliée en deux..;) à la lecture de chaque nouveau billet!
    Merci Prof Maudit!

    By Anonymous Karine, at 19.10.06  

  • oh shit!
    hahahahahahaahaha

    By Anonymous dadaaaaaa, at 19.10.06  

  • hihihi,,, C'est vrai que les Ti-Pet qui font des combats de l'espace avec leurs crayons, c'est problématique. En 3e secondaire, c'est plutôt inquiétant...
    Tu viens d'ouvrir sur un sujet dont on ne parle jamais.
    Il y a la Mère Indigne qui a parlé, dans le Journal de Montréal, des problèmes scatologiques des femmes qui accouchent. Bon point pour elle car plusieurs d'entre nous se sont reconnues...
    Toi, tu parles des flatulences des profs. Qui a déjà parlé de ça? C'est parfois tellement embarrassant! Que faire? Avec les p'tits, ça peut toujours aller car ils ne croiront jamais que ça vient de leur prof. Un prof, ça ne pète pas. Mais avec les plus vieux,,, il faut ravaler! Parfois, c'est vraiment intolérable...

    By Blogger souimi, at 19.10.06  

  • Pour les pets... dans une classe super problématique, quand le corridor entre le cours d'arts plastiques et la classe semble faire des kilomètres de long, a fallu que je rabaisse le caquet à deux élèves qui s'accusaient mutuellement d'avoir lâché un vent nauséabond. Quand je leur ai dit "allez vous vous taire, c'est moi qui a pété!". Plus un mot n'est sorti de leur bouche, mais je voyais qu'ils ne me croyaient pas... Ou qu'ils se disaeint que ça ne se pouvait juste pas que ça "puse" à ce point là... Shame on me...

    Pour l'histoire, Prof Maudit je te donne un 72 sur 10. Oui oui 72. La madame est un peu fatiguée, un peu hormonalement disjonctée, et ce rire lui a été la plus belle thérapie. Alors ça vaut 72!

    Et là-dessus je te laisse en criant "Encore!!! Encore s'il te plaît!" :D

    By Blogger Dobby, at 19.10.06  

  • On dirais moi à cet age! Sauf que moi ce que j'aimais c'étais fabriquer des systèmes avec mes objets et les regarder fonctionner. hahah. Surveillez le, il a peut être beaucoup de potentiel.

    By Blogger Etudiant alpha, at 19.10.06  

  • Ohhhh boy j'ai définitivement pas cette vocation en moi. Vous êtes d'une patience!!! Ça prendrait plus de profs comme vous!

    By Blogger GeekGirl, at 20.10.06  

  • Houla, Quel patience!!!
    En tout cas, je m'éclate en te lisant!!!
    A bientôt.
    Mélanie

    By Anonymous Mélanie, at 20.10.06  

  • Bravo pour votre patience et détermination!
    Je suis étudiante au cegep et je fais un peu de tutorat. Je comprends ce que vous voulez dire avec le fameux regard de l'incompréhension. Par contre, rien n'est plus réjouissant que de voir la petite lumière du "Ça y est! J'ai compris!" s'allumer dans les yeux de quelqu'un.
    Ne lâchez surtout pas! Un enseignant fait toute la différence dans la vie de ses élèves.
    C'est grâce à toutes ces personnes aussi merveilleuses que vous que j'ai eu la chance d'avoir en tant que professeurs que j'en suis où j'en suis aujourd'hui, c'est grâce à toutes ces personnes dévouées, passionées de leurs métiers et de leurs matières qui ont su allumer en moi ce feu ardent du désir de la connaissance.
    Un enseignant tel que vous est beaucoup plus qu'un simple enseignant; c'est d'abord et avant tout une grande influence, un conseiller, un mentor, un guide, un modèle...

    By Anonymous Jessica, at 20.10.06  

  • Je me suis régalée sur ton blog! Même s'il y a certains termes de "français canadien" qui sont absolument impénétrables à la p'tite suissesse que je suis...
    Le système éducatif au Canada me surprend par certains côtés. C'est quoi cette histoire de changer de classe un mois après la reprise??? Et les prof titulaires ou à statut précaire??? Du jamais vu chez moi...
    Bonne chance dans la suite de ta carrière! Tu risques d'en avoir besoin...
    Pour mon compte, je crois que je viens de devenir une de tes fidèles lectrices...

    By Anonymous Sushi, at 22.10.06  

  • Je trouve ça affreux que vous utilisiez des exemples mettant en vedette du sang. Après ça, on se demande pourquoi les enfants deviennent des tueurs en série fous dans leur tête désaxée.

    Ce ne sont pas la télévision, le nintendo ou la musique rock qui rendent nos jeunes dangereux, ce sont les profs qui enseignent les fractions et la géométrie.

    J'espère de tout coeur que vous réalisez tout le mal que vous venez de faire à la société.

    J-E
    Président-secrétaire-trésorier de A.P.P.E.S.E.S.
    (Association Parentale Pour un Enseignement Sans Effusion de Sang)

    By Blogger J-E, at 24.10.06  

  • uneautreprofquiblogue,

    « Alors j'ai dit :
    - dans la classe de madame unautreprof, il y a 8 filles et 7 garçons. Quelle est l'âge de Mme unautreprof?
    Ils ont dit :
    -27 ans.
    Je m'attendais à ce que les élèves fassent le lien. NON. J'ai relu le problème de Mme MArguerite. Toujours rien. »

    Mille pardons... C'est moi qui ne comprends rien, suis trop fatiguée ou bien c'est la fameuse réforme, mais 8 + 7, ça fait...??? Tout à coup la dame avait réellement 27 ans? Non? ;-)

    Prof Maudit,

    Ça me rappelle quand l'ouvrier qui travaillait chez nous ne savait pas comment calculer combien de tuiles ça prenait parce que le toit est en pente et que deux murs forment ensemble deux triangles + deux rectangles, que le mur du fond fait un petit rectangle et que le mur de la porte fait un plus grand rectangle parce que sous la partie du toit la plus haute. J'imaginais toutes sortes de stratégies aevc feuilles de papier pour qu'il comprenne. Mais il n'a pas vu la lumière et est reparti avant que je puisse tester mes stratégies. Hihihi!

    :D

    By Blogger Zed Blog, at 26.10.06  

  • mouahahahahahahah !!
    J'adore la technique "ridiculiser-le-problème" !!
    Je jure d'essayer !

    By Blogger AangeZen, at 28.10.06  

  • Le prout entre les oreilles se retrouvent aussi chez des presque adultes de la fin du secondaire, croyez-moi...

    C'est un phénomène qui défie l'âge et les sexes !

    Désormais, quand la Cruche (avec un C majuscule, elle le mérite! ) du cours de math pose une question, je me dis toujours qu'elle a le prout continuel !

    Merci, Prof Maudit ! ;)

    By Blogger Petite fleur, at 30.10.06  

  • C'est la première fois que je lis votre blog. Ha! Ce que je me suis bidonnée!!!!!!!!!

    Merci pour ce merveilleux moment :)

    Je vous relirez religieusement!

    By Anonymous la psychoed scolaire, at 2.11.06  

  • Je me sens out là :-(, mais moi je trouve pas ça drôle...

    juste triste pour ce petit pet en grande difficulté si ridiculisé (même si c'est juste ici)

    By Anonymous Anonyme, at 7.11.06  

  • Comiques, les problèmes d'apprentissage? Pas surprenant que la majorité des enfants qui ne comprennent pas n'osent pas le dire. Pas fous, qui aimerait se faire ridiculiser?

    Je ne le trouve pas drôle votre billet, moi non plus.

    By Anonymous Maman d'un élève " en difficulté", at 8.11.06  

  • "Je vous relirez religieusement"

    Pas fort, la psychoed scolaire. Vous avez des problèmes en français? Pas drôle, hein, quand c'est nous qui sommes ridicules. Plus amusant de rire des erreurs de compréhension d'un petit gars en mathématiques!

    By Anonymous Anonyme, at 8.11.06  

  • Je suis très sensible à la situation difficile que vive nos enseignants à tous les jours. J'ai plusieurs enseignants dans mon entourage et je me suis fais raconter plusieurs histoires d'horreurs.

    J'espère cepedant que Ti-Pet (en espérant sincérement que vous ne l'appelez pas ainsi devant ses camarades de classe) aura de nouveau le courage de poser une question après avoir été humilié de la sorte devant toute la classe.

    By Anonymous Anonyme, at 19.11.06  

  • Mais on parle de quoi là au juste?
    Es-ce moi qui ai mal saisi le texte ou bien ?!? Le jeune n'a nul point été ridiculisé!!! Je dirais plutôt que dans la tournure des évenements, c'est à la limite le prof qui l'a été.... La situation aurait pu déparer grave mais le prof a justement rattrapé le tout... Arrêtez d'faire vos vierges offensées, ça s'passe dans toute les classes, écoles, cours d'école, bureaux etc. etc. ce genre de situation... Y a des trucs bien pire que ça dans la vie!! Pffffffff.... (Maman d'un jeune qui a aussi des troubles d'apprentissages et qui n'est pas du TOUT offensée par ce billet à ne pas prendre au premier degré :-)

    By Anonymous Anonyme, at 20.11.06  

  • Quelle belle tranche de vie!

    J'adore te lire! Ça me rappelle tellement de souvenirs! Ton style est excellent!

    Je suis certaine que ça aurait pu changer la réponse du Ti-Pit qui semble s'être fumé le cerveau si le Prof Maudit lui avait dit au départ:

    Combien il y a de carré?
    (Ti-Pet aurait dit UN)
    Puis le prof enchaine avec la séparation du carré en 2 (qui forme 2 triangles) pour finir par les recoller... et redemander au Ti-Pet: Combien il y a de carré?

    Jamais je croirai qu'il ne se souviendra pas de sa propre première réponse...

    Quelle élève poche... C'est à se demander qu'est-ce qu'il fera dans la vie... à part vendre des thermo-pompes au téléphone...

    J'ai enseigné pendant 10 ans et cette tranche de vie du Prof Maudit me confirme que j'ai pris la bonne décision de tout laisser tomber.

    Martine

    By Blogger Martine2509, at 6.7.08  

Publier un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home