Les Confessions d'un Prof Maudit

11.10.06

Mort... et ressuscité

- Il paraît qu’ils l’ont tué…
- De qui tu parles?
- Du Prof Maudit.
- Non?
- Si! Il aurait donné une retenue à son quatrième jour de classe.
- Ouch! Quelle audace!
- C’est un héros.
- C’était…
- Oui.
- Mais bon… comment…?
- Des filles lui auraient frappé des effaces à tableau en pleine face.
(visage horrifié)
- Il s’est effondré et s’est mis à cracher du sang. Et puis ça lui suintait de partout. Il paraît qu’il ressemblait à Isabelle Adjani dans
La Reine Margot. Tu vois?
(hochements de tête incertains)
- Alors d’autres verrats lui ont ligoté les pieds et les mains avec un agencement d’élastiques et de trombones.
- ‘Sont futés.
- Mets-en! Dangereux les p’tits criss de nos jours.
- Mais après…
- Une de ses collègues m’a raconté. Elle a été témoin de la suite parce que tout un boucan venait de la classe en question.
(mouvements des mains pour dire «
Envoye, déguédine!»)
- Bref… ils l’ont fouetté avec des règles et des cartables après lui avoir agrafé les lèvres et collé les paupières.
(hoquet d’horreur)
- Ils l’ont éviscéré avec leurs compas et leurs équerres, ont dessiné des figures tribales et kabbalistiques sur les murs et, finalement, lui ont éclaté la tête avec son propre bureau.
- Tout ça pour une retenue? Une chance que c’était pas un devoir supplémentaire!
- T’as raison. Par la suite, ils ont envoyé un suppléant en classe comme sacrifice et ils se sont calmés.
- Ils ont bien fait. Faut faire diminuer la liste prioritaire de ses 472 personnes après tout!
- Tu l’as dit bouffi!
- Mais qu’est-ce qu’on va faire sans lui?
- Je ne sais pas. J’ai pensé partir une secte…
- On pourrait lui ériger une statue!
- La commission scolaire est déjà sur le coup : un immense mémorial à son image, de 20 mètres de haut, en or serti de rubis et d’émeraudes. Pis prépare-toi : ce soir, Jean-Marc fait un appel à la nation à la télé.
- C’est à la hauteur du martyr qu’il est devenu.
- Oui. Que son âme repose en paix.
- Amen.

Si seulement j’avais des faits aussi héroïques à vous rapporter après cette semaine et demi de pesant silence. Mais non! Même pas! Ceci dit, reprendre une classe un mois après ses débuts, c’est vivre une deuxième rentrée en pire, sans le temps de préparation nécessaire. On pédale comme un fou, on s’essouffle et on n’est jamais satisfait de ce qu’on réussit à pondre. On doit faire avec un système implanté qui ne fait pas toujours notre affaire (qu’on doit modifier avec doigté et délicatesse pour ne pas brusquer les petits choux) et avec des décisions prises sans qu’on ait eu voix au chapitre. Pire : j’ai dû me taper une deuxième rencontre de parents (argh!) dans un milieu encore plus exigeant et bourgeois que ma précédente école.

Mea culpa donc pour ce jeun imposé. Je n’aurai d’autre choix, en guise de réparation, que d’écrire durant certains jours de congé. Petit scoop pour vous mettre l’eau à la bouche : demain, je vous parle des parents. Ça va fesser!

14 Comments:

  • Alléluia!!!! Il est de retour!!!!

    By Blogger Ka, at 11.10.06  

  • On s'en fout qu'il soit vivant! On érige sa statue anyway! (maintenant qu'on a fermé des classes et couper dans l'orthopédagogie pour payer les rubis et les émeraudes...)

    By Anonymous Anonyme, at 11.10.06  

  • Moi, je trouve que c'est tout à l'honneur du Prof maudit de s'occuper de ses élèves avant de nourrir des junkies internautes.. : )

    Pour ce qui est des parents, plus le milieu est aisé, plus ils sont désespérants.

    By Anonymous Un grand menteur de l'éducation : ), at 11.10.06  

  • Enfin...

    je suis heureux de voir que vous n'êtes pas mort... pis la statut ben la faut pas rêver!

    lacher pas...

    By Blogger Landover, at 11.10.06  

  • Oui, j'comprends...C'est difficile chausser les souliers d'un autre après si peu de temps... Mais, je suis contente de te lire enfin.
    Parler des parents d'un milieu bourgeois? YES! Puis n'épargne RIEN! Parce que j'ai toujours refusé de travaillé à long terme dans un tel milieu. Crime qu'ils m'ÉNARVENT! Ça s'prend pour l'Pape puis surtout, ça refuse de voir leur enfant tel qu'il est. Enfin,,, pas tous,,, il y en a des bien corrects. Mais ceux qui frappent sur la tête des enfants parce qu'ils n'ont pas le succès qu'ils voudraient bien pour LEUR PROPRE IMAGE, POUR LE PARAÎTRE, ça me fait suer. Crime, allez en thérapie mais laissez vos enfants vivre, bordel.

    Oups,,, excuse-moi,,, fallait que je l'dise.
    Bien hâte de te lire.

    By Blogger souimi, at 11.10.06  

  • commissaire "à boutte" est contente que prof maudit a repris sa plume !

    By Anonymous Anonyme, at 11.10.06  

  • Ouf! Pendant un moment, j'ai presque cru que les p'tits criss avaient eu votre peau! En fait, ce que vous avez vraiment vécu, est pire que le lynchage fantasmé!!!

    Heureuse que vous soyez de retour!!!

    Soyez "bitch"....on aime!

    By Anonymous Anonyme, at 12.10.06  

  • Contente de vous relire :)

    Pour les parents... ils ne sont pas tous mauvais quand même :)

    Mais c'est vrai que des fois, un appel à la maisonnous désespère.

    By Anonymous MMe prof, at 12.10.06  

  • Oulà... Les pommes ne tombent jamais bien loin du pommier, à ce qu'on en dit. Déjà hâte de me faire les dents sur le billet des «parents» !

    By Anonymous Mat l'intellex, at 12.10.06  

  • j étais rendu a me demandé si vous aviez décidé de laisser tomber la chronique pour je ne sais quel raison! mais quel joie de voir que vous aller nous revenir... avec en plus un mot sur le parents... jai deja hate a demain!!

    By Anonymous Anonyme, at 12.10.06  

  • En passant, je vous invite à lire la lettre d'opinion :

    http://www.hebdos.net/lrd/edition412006/articles.asp?article_id=145789

    Ça aussi ça fesse...

    By Blogger PlanCartésienSurDeuxPattes, at 12.10.06  

  • All right!!!

    Tu n'avais pas juste arrêté pendant une semaine et demi? Ça a paru deux mois!

    Bien hâte de lire tes commentaires sur les parents, je parie que je partagerai quelques-unes de tes opinions! ;)

    By Blogger Caroline, at 12.10.06  

  • Moi aussi, j'avais l'impression que ça faisait bien plus de dix jours que tu n'avais pas écrit!

    Mais je comprends que tu avais d'autres préoccupations.

    Merci du signe de vie! :)

    Tu nous mets l'eau à la bouche, avec tes parents... J'ai hâte de lire ça!

    By Blogger Caroline à Londres, at 12.10.06  

  • Wwaaahhh... enfin!

    Très heureuse de voir qu'ils ne t'ont pas réduit à l'état de boudin.

    Bien hâte de voir comment tes bourgeois se sont comportés... Déjà que je n'aime pas les milieux bourgeois, je me sens comme un piranha attendant sa pâté :) (salive au bord de la bouche) lol.

    Allez Prof Maudit, courage dans ce méga sprint, ça me rappelle tant de souvenir ;) Je te proposerais bien de prendre une journée de congé maladie, je te remplacerais avec plaisir. Pas sûre que tu sois en train d'expier dans mon coin de travail par contre.

    By Blogger Dobby, at 12.10.06  

Publier un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home