Les Confessions d'un Prof Maudit

18.8.06

Arraché à sa contemplation

Ça y est. C'est terminé. Ou presque. Même si Bureau en Gros a essayé de me gâcher l'existence depuis la première semaine de juillet. Devrait être interdit de nous faire chier avec des publicités avant des dates légalement déterminées, que ce soit pour la rentrée, Noël, Hannukah ou le nouvel an chinois! Bref, ce n'est pas la télé et toutes ses publicités mensongères, où les enfants semblent heureux d'aller à l'école et où on fait croire aux parents qu'ils vont vraiment économiser, qui a fait remonter en moi l'acide et le fiel. C'est la lettre de convocation de la direction de mon école. Le démon en moi l'a fait brûler au four. Même pas assaisonnée.

Dans quelques jours donc (cinq pour être exact), je reprendrai moi aussi le chemin des classes. Une semaine avant mes élèves. Parce que moi, je dois me préparer alors qu'eux, totalement inconscients des atrocités que je m'apprête à fomenter pour l'année qui vient, batifolent dans les champs. Enfin, sur les trottoirs. Parce qu'en ville... déjà que c'est difficile trouver un parc digne de ce nom à proximité, imaginez un champ. Pourtant, mes élèves sont dans le champ à longueur d'année et je n'ai jamais vu la couleur de ce blé.

Mais bon, je ne me ferai pas suer longtemps à vous parler d'école. Il y a déjà ce blog que je commence... J'y mettrai le minimum tant que la première cloche n'aura pas sonné le 29 août! J'espère que vous viendrez souvent le lire, voyeurs internautes que vous êtes, et découvrir ainsi les véritables dessous de la pédagogie moderne déficiente, des p'tits criss, des parents absents, du syndicat pourri, des directions frileuses et autoritaires, du corps professoral ubiquiste et de moi, prof maudit, en verbes et contre tous!

5 Comments:

  • Prof maudit, avis d'impies, sacrilèges récents, bréviaires de profanations?

    C'est sûr que je reviens ici, histoire d'expier mes mauvaises impressions sur le monde scolaire québécois!

    By Blogger Caroline à Londres, at 22.8.06  

  • Je viens tout juste de prendre connaissance de votre blog et je serai maintenant une inconditionnelle!!! Je ne suis pas prof moi-même (en fait, je le serais si j'avais été un peu plus persévérante et assidue à l'école parce que c'est ce que je voulais faire...mais bon....)Par contre, ma mère l'était, ma soeur l'est, ma belle-soeur l'est aussi, ainsi que ma belle-mère et une de mes meilleures amies...C'est donc vous dire que je baigne dans le milieu. Je compatis donc avec vous, utopistes, qui travaillez chaque jour à l'éducation et la formation de la sociéte de demain. Lourde responsabilité.... Vous devez souvent partir de bien loin puisque souvent, la job a été mal faite et bâclée dès le départ. Chaque fois que l'on entend parler d'éducation, on se fait rabattre les oreilles avec les mêmes niaiseries. Les enfants sont de moins en moins respectueux et bla bla bla...Je suis bien daccord mais n'est-il pas vrai que dans toute situation problématique l'on se doit de trouver la source du problème si l'on veut espérer le résoudre. Et bien, y'en a pas un estie qui ose dire que dans ce cas-ci, ce sont les parents le vrai problème. Les parents se doivent d'être les premiers professeurs de leurs enfants mais qu'est-ce qu'ils enseignent aujourd'hui???? Et après, ce sont les profs qui sont pognés avec le résultat du laxisme des parents, et en plus, ceux-ci sont trop caves pour le voir et rejettent la faute sur les enseignants....Ça y est, j'ai le feu au c...c'est inévitable ...La connerie humaine a le don de me faire sortir de mes gonds. Bon sur ce, je m'en voudrais de prendre encore plus de place dans votre blog.Je ne peux pourtant pas vous quitter sans vous dire que vous lire est un délice,que vous maniez le verbe avec brio et que vos détracteurs ne sont que de sombres ingnorants qui n'ont rien compris.

    By Blogger Amaï, at 28.9.06  

  • Mon conjoint m'a fait découvrir ce blog... Il est très loin de l'enseignement... oui, il a trois enfants et essaie tant bien que mal de les suivre mais n'était pas conscient de ce qu'était le système de l'éducation jusqu'à qu'il soit confronté à chaque jour à mes récits de mes journées... Effectivement, ce n'est pas facile que de vivre avec des jeunes qui ont diverses éducations et on doit composer avec et essayer, de par le fait même, de leur inculquer de bonnes valeurs... mais on se fait répondre... que ce soit de par les parents ou élèves et ce n'est pas toujours facile à vivre même si nous croyons que c'est pour le mieux...

    By Anonymous Anonyme, at 18.11.06  

  • @amaï - Merci! Ça fait parfois un grand bien de pas se sentir carrément à côté de la plaque! :)

    By Blogger le Prof Maudit, at 4.12.06  

  • Je découvre à l'instant ce blogue et je compte bien y revenir pour te lire de nouveau!

    Ton blogue me semble bien écrit, amusant et sincère. J'aime!

    By Blogger Aude!, at 19.1.08  

Publier un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home